Mes aides auditives pour 0€ ? →

Bien choisir son aide auditive

Bien choisir votre solution auditive est essentiel pour pouvoir profiter pleinement de votre quotidien. Nos audioprothésistes sont là pour vous aider. Voici les choix qui s’offrent à eux :

On rencontre tout d’abord 2 grandes familles d’appareils auditifs :
> les intra-auriculaires
> les contours d’oreilles

1) Les intra-auriculaires
Ils se logent entièrement dans le conduit auditif. Ils sont formés d’une coque qui est anallergique et moulée sur mesure directement à partir de l’empreinte de votre conduit auditif. Elle renferme tous les composants électroniques.

Avantages :
> Discrétion
> Ils laissent le pavillon de l’oreille jouer son rôle de filtre naturel.

Inconvénients :
> Ils ne peuvent pas être utilisés si le conduit auditif est trop étroit.
> Le gain dépend de l’écouteur ce qui limite parfois les choix.
> Ils demandent du soin et ils peuvent se boucher.
> Ils sont plus difficiles à positionner et à manipuler (notamment pour changer la pile).

2) Les contours d’oreilles
Ils se positionnent sur le pavillon (la partie la plus visible de l’oreille), à son sommet. Le son est amené à l’intérieur du conduit auditif par un tube transparent discret. Un embout sur mesure peut parfois être utilisé.

À l’intérieur de ces familles, on retrouve différents types d’aides auditives :

1) Parmi les intra-auriculaires

On retrouve :

a) Les CIC = Completely In the Canal
b) Les IIC = Invisible In the Canal
c) Les ITC = In The Canal
d) Les ITE = In The Ear

> Les CIC et IIC fonctionnent avec une pile 10 pour 4 à 6 jours d’autonomie. Ce sont les plus discrets. Ils peuvent aller jusqu’à 50 à 60 dB de perte.
> Les ITC sont un peu moins discrets. Ils fonctionnent avec une pile 312 pour 6 à 8 jours d’autonomie et vont jusqu’à 60 à 70 dB de perte.
> Les ITE sont les moins discrets. Ils se font plus rares. Ils fonctionnent avec une pile 312 pour 6 à 8 jours d’autonomie et vont jusqu’à 70 à 80 dB de perte.
> On peut aussi retrouver des intra-auriculaires dits « standards » qui ne sont pas moulés à partir de l’empreinte de l’oreille mais qui peuvent s’adapter grâce à un dôme à la bonne taille.

2) Parmi les contours d’oreilles

On retrouve
a) Les mini-contours, aussi appelés RIC ou RITE
b) Les BTE

> Les mini-contours sont les plus discret et les plus sollicités. Ils peuvent avoir un écouteur déporté et donc placé dans le conduit auditif externe. C’est une aide auditive parfaite pour corriger les pertes sur les fréquences aiguës avec possibilité de correction sur les basses fréquences (les graves). Ils fonctionnent à pile ou avec un chargeur (selon les modèles).
> Les BTE se composent d’une partie qui se place au sommet du pavillon, derrière l’oreille, reliée à l’embout par un tube pour le passage du son. C’est une aide auditive puissante, idéale pour les pertes auditives sévères ou profondes. Elle dispose d’une plus grande autonomie et est plus facile à manipuler du fait de sa taille. Il existe différentes versions selon les modèles : à pile ou avec chargeur.

Comment fonctionnent les appareils auditifs ?

Les appareils auditifs sont composés de micros qui captent le son puis le transforment en fonction de votre perte auditive pour le rendre plus compréhensible. Le son est ensuite retransmis à l’intérieur de l’oreille via un écouteur. Il existe plusieurs types d’aides auditives différenciées par leur technologie, leur mode de stimulation, leur puissance et leur forme.

Comment bien choisir ?

C’est votre audiogramme qui va guider l’audioprothésiste dans le choix du meilleur modèle d’aides auditives.
Il va ensuite affiner ses propos en fonction de vos habitudes d’écoute et de votre style de vie.
Il fera donc la synthèse de plusieurs critères :
• Intensité des pertes
• Besoin de discrétion
• Capacité (dextérité – mémoire)
• Mode de vie
• Budget
• Avis, ressenti

Prenez rendez-vous pour demander conseil à un audioprothésiste Maison de l’Appareil Auditif !